Château de Falaise
le château de Falaise, Calvados, Normandie
Le château de Dieppe
Château de Dieppe, Normandie
Guillaume le Conquérant
Guillaume le Conquérant, Falaise, Calvados
Château Robert le Diable
Château Robert le Diable, Moulineaux, 76, Normandie
Le Mont Saint Michel
Mont Saint Michel, Normandie
Jardin à la française
Château de Vendeuvre, jardin à la française
Milord, Haras du Pin
Un Milord, Musée Haras du Pin, Orne, Normandie

Manoir d Ango (Manoir d'Ango)  Ango (Ango)

 Jean Ango, né à Dieppe en 1480, grand armateur normand !

    (Manoir d'Ango)

Dieppe, cité de la côte d'Albâtre est aujourd'hui une belle endormie, endormie mais doté d'un riche passé. Dieppe dont le nom signifie "deep ( profond)" est un port accessible à marée haute comme à marée basse. La ville apparaît au 10 ème siècle, mais prend réellement de l'importance vers le XIII ème siècle. Dieppe devient alors un port de premier plan....

Les premiers marins dieppois vont bientôt faire parler d'eux.... On évoque un premier voyage vers le continent noir en 1364. Le commerce va se développer ainsi que tout un artisanat autour de la sculpture d'Ivoire. Les épisodes douloureuses et pitoyables de la guerre de 100 ans vont freiner les aventures maritimes. Depuis ce 14 Août 1433,c'est jour de fête dans la ville .Dieppe est libérée de son occupation anglaise et les normands vont enfin retrouver les routes de la mer..... Pas étonnant qu'au XVI siècle le port de Dieppe se situe au cœur des grandes explorations maritimes . Un homme insuffle le mouvement JEAN ANGO qui sera tout à la fois grainetier-receveur, contrôleur du magasin à sel , marin, pirate, marchand , conseiller de la ville et du Roi, banquier et surtout célèbre Armateur...... mais qui se souvient de JEAN ANGO ?

Peu de monde sans doute. Nous vous invitons donc à parcourir ensemble le chemin de sa vie

  Naissance et adolescence

JEAN ANGO est né à Dieppe en 1480. Issu d 'une ancienne famille de marins, d'armateurs et de marchands Rouennais qui s'installa à Dieppe au milieu du XV ème siècle. L'aisance familiale permet au jeune ANGO de recevoir une excellente éducation. Son père, considéré comme un grand marin va tenir une place majeure dans son éducation "maritime". Il va lui enseigner la force des vents, les comprendre, comment utiliser au mieux les courants marins, définir leur latitude. ...Très jeune , JEAN apprend à tracer des cartes, construire des sphères......Et commercer...

JEAN ANGO a 12 ans quand Christophe Colomb découvre "le Nouveau Monde". Ce qui avive davantage encore sa curiosité . C'est promis un jour, lui aussi quittera Dieppe …...

Il est à peine âgé de 14 ans , quand il voit son père abattu, malheureux et même ulcéré allant jusqu'à maudire, lui le fervent catholique le pape Alexandre VI. Bientôt , le jeune adolescent va comprendre ce qui est arrivé ce jour du 7 juin 1494.

  Accord de Tordesillas

Le 7 juin 1494, à Tordesillas, dans la province espagnole de Valladolid, les représentants des souverains Espagnols et Portugais s'entendent sur le  ''partage du monde'' et signent un accord sous l'égide du pape d'origine Espagnol Alexandre VI Borgia.

''Les autres puissances maritimes européennes se voient donc refuser tout droit sur ces nouvelles terres''.

Le Roi de France François Ier affirmera «  ''Le soleil luit pour moi comme pour les autres, je voudrais bien voir la clause du testament d'Adam qui m'exclut du partage du monde « .'' Plus tard sollicité par les marins bretons et normands le roi obtiendra du nouveau pape Clément VII une interprétation plus souple de ce partage de 1494.

Ce traité ne va certes pas empêcher JEAN ANGO de naviguer sur les navires de son père. Il commencera par visiter les lointains comptoirs avec lesquels il commencera plus tard. D'autre part JEAN COUSIN, célèbre explorateur et marin normand , mais aussi mentor du jeune ANGO, n'hésitera pas à l'emmener en Expédition sur les côtes d’Amérique du Nord, à Terre-Neuve, contribuant ainsi à former le jeune homme au métier de la mer.... Dans sa jeunesse, JEAN ANGO fut un ardent militant de la liberté des mers .Il le restera toute sa vie, contestant avec brio le traité de TORDESILLAS. Il semble même croire que la terre entière peut lui appartenir...

  Jean Ango, Armateur

Vers 1514, JEAN ANGO se marie avec une jeune fille noble qui "portait d'argent à trois molettes d'éperons de sable" Anne Guillebert.. Il en eut 2 filles, dont il remercia le providence en vers. Très vite il abandonne astrobales et portulans pour les livres de compte. C'est décidé, JEAN ANGO va finalement choisir de s'établir à Dieppe et de ne plus quitter Sa ville. C'est sur les cartes et avec les mappemondes qu'il va se déplacer accompagnant les traversées des corsaires qui travaillent pour lui.

    Comme son père il deviendra ARMATEUR.

JEAN ANGO va d'abord lutter contre le double monopole de l'Espagne et du Portugal qui considéraient comme acquis toutes nouvelles terres découvertes par eux-mêmes. A la mort de son père, JEAN ANGO s'associe avec d'autres armateurs pour former une compagnie de marchands dont la flotte, qui comptera jusqu'à 30 nefs sous pavillon bleu ou rouge à croix blanche avec un croissant ,sillonne les mers....en Baltique comme en Mer du Nord....Il a surtout un projet :tenter de rejoindre "la Chine"par la route Nord Ouest. Projet qu'il partagera plus tard avec GIOVANNI VERRAZANO.

Il envoie sa flotte de plus en plus loin. Ses navires vont écumer les mers et océans, mais il veut plus, toujours plus. Le roi de France François Ier lui accorde "UNE LETTRE DE MARQUE" ( un document qui l'autorise légalement à attaquer et piller les navires Espagnols et Portugais). L'affrontement entre la France et l'Espagne va transformer bon nombre de capitaines en corsaires qui vont se mettre au service de Jean Ango Armateur et banquier.Le brigandage sur mer devient un moyen de représailles contre l'arrogance espagnole . JEAN ANGO va compter plus de 300 prises... Il compte parmi ses plus fidèles pilotes :

 Les frères PARMENTIER qui, hélas aux environs de Sumatra seront contaminés par la Diphtérie....

Jean FLEURY, un autre Normand , peut-être le plus audacieux qui ira jusqu'à mettre la main sur 2 caravelles espagnoles, transportant une partie du trésor des rois du Mexique. JEAN ANGO en armateur avisé récupérera une grande partie de ce trésor.....
GIOVANNI VERRAZANO, florentin qui approchera les côtes américaines.

    Il est  le Médicis de Dieppe !

cour manoir Ango (Cour d'honneur) Cour d honneur Ango

JEAN ANGO est capable de tout, à la fois de courage et de faste, d'audace et de luxe, de générosité et de grandeur.

C'est un homme curieux , qui va mener un train de vie royal. Quand en 1525, le roi François Ier est fait prisonnier par Charles Quint , JEAN ANGO contribuera largement au paiement de la rançon exigée .

Il a acquis une énorme richesse .En 1525, il fait bâtir , en plein Dieppe un hôtel particulier dont la magnifique façade de chêne est unique. Les sculptures racontent les combats des Normands contre les Anglais, mais aussi les célèbres fables d'Esope qui inspirèrent Jean de La Fontaine. Cette somptueuse demeure, JEAN ANGO l'appellera  ''LA PENSEE " ( du nom d'un des navires de son père).'' Dans l'immense salon aux lambris dorés, s'alignaient les plus beaux tableaux des maîtres italiens . L'intérieur étaient aménagés de meubles merveilleux, de chefs-d’œuvre. De plus les terrasses à l'Italienne, peuplée de statues de marbre offraient une magnifique vue sur la mer.

Mais ce n'est pas tout : Entre 1530 et 1544, le très riche armateur Dieppois fait construire un superbe manoir sur les terres de VARENGEVILLE ( tout près de Dieppe)

D'après le roi François Ier, ce manoir est la plus belle demeure de Normandie. Il est construit dans le style renaissance italienne, à la manière d'un palais d'été florentin, en utilisant des matériaux locaux comme le grès, le silex et la brique.

A cette époque le manoir se trouvait sur un vaste domaine de 5000 Ha ( propriété de JEAN ANGO)

Un article paru le 3 Août 2007 le décrit : '' Les bâtiments se présentent comme un vaste rectangle avec au sud la partie noble autour de la cour d'honneur et au nord les communs, l'aile sud comprend une loggia à 4 baies centrées dont la quatrième donnait sur un escalier d'honneur qui conduisait à une grande galerie de réception, cette dernière reliait les 2 châtelets Est et Ouest .''

Une légende veut que du châtelet Ouest, JEAN ANGO pouvait voir entrer et sortir ses bateaux au large du port de Dieppe. Enfin, la cour des communs est dominée par un superbe colombier ( pigeonnier) construit en 1532. Il était alors le plus grand de France ( 11m de haut sur 22 m de circonférence) et pouvait y héberger au moins 3200 pigeons. La forme en bulbe du toit , sans équivalent en France , témoigne d'une influence byzantine ( à l'époque de l'alliance entre la France et la Turquie) De plus on peut admirer une savante marqueterie des murs édifiée à base de matériaux variés tels que le grès, la brique rouge et noire, le silex noir et blanc dont l'agencement en mosaïque sous forme de damiers, de losanges, de croisillons étonne toujours le visiteur par sa beauté. On dit qu'à l'époque JEAN ANGO fit élever des pigeons voyageurs pour rester en contact avec ses navires.

Colombier1532 Ango (Le colombier édifié en 1532) Entrée cour Ango (Remarquez le style !)

JEAN ANGO va y mener une vie fastueuse, recevant richement et accueillant dans la tradition de la RENAISSANCE poètes, artistes, musiciens., ses associés, les notables de la ville.... Des fêtes y sont données . En ville, l'armateur organise des « momeries » sorte de divertissements où les participants dansent , masqués déguisés. En 1534, il y accueillera le roi François Ier accompagnés de la reine Eléonore d'Hasbourg.. JEAN ANGO les invita avec toute la cour à visiter Dieppe , et pour clore la journée, il leur offrit une promenade en mer..... QUEL SPECTACLE fabuleux !

  Dieppe en avance sur son temps

Le grand mérite de JEAN ANGO reste d'avoir crée une véritable "école dieppoise de navigateurs".Dieppe va alors rayonner sur l'Europe toute entière D'autre part, JEAN ANGO va protéger l'abbé DESCELIERS, un des grands fondateurs de l'hydrographie française. "L'abbé DESCELIERS" a dessiné une carte du monde en 1546 avec l'Afrique qui est parfaite, la côte orientale de l’Amérique qui est très réaliste et les latitudes NORD et SUD du Japon qui sont très bonnes"

  La puissance de Jean Ango

JEAN ANGO a des clients et des amis partout. JEAN ANGO se trouve à l'aise dans ce monde fait pour la négoce et le voyage, pour le troc et l'exploration. Avec lui, se développe UNE AVENTURE MARITIME EXCEPTIONNELLE.

Il est un des premiers de son temps à réaliser que la vraie puissance n'est plus seulement politique lais aussi économique. Un jour, il parlera d'égal à égal avec le roi François Ier puisqu'il possède une flotte bien supérieure à celle du roi de France. ( De toute façon, il avait la faveur du roi de France dont il renflouait souvent les caisses.)

Cheminée Ango (Cheminée du manoir)

    L'Europe craint JEAN ANGO

En 1531, alors que le roi du Portugal lui confisque un de ses bateaux, ANGO se permet de bloquer le trafic de LISBONNE avec une flotte de 17 vaisseaux. Colère du roi JEAN III du Portugal qui interpelle le roi de France "Rappelez à l'ordre ce terrible malin" "Mais ce n'est pas moi qui vous ai fait la guerre répond François Ier, c'est à JEAN ANGO qu'il faut négocier la paix". Le roi du Portugal envoya deux ambassadeurs au Manoir d'Ango. Le génie d'Ango et sa brillante intelligence, son audace l'amènent à assumer tous les risques des armements corsaires pour satisfaire les demandes de François Ier Quand François Ier , dans sa lutte contre Henri VIII ( roi d'Angleterre ) lui demande de financer sa flotte et son armement, ANGO arme 16 navires et ravitaille l'ensemble de la flotte française ainsi que l'avitaillement des troupes( 25 galères et près de 150 voiliers abrités dans l'embouchure de la Seine.)

''Robert Michel témoigne :'' Jean Ango s'engage à livrer "mille barils de chair de bœuf, bonne, royale et marchande, enfoncée et foulée en barriques ou pipes (tonneaux) pour faire victuaille".''Dans un autre acte du 16 janvier 1544 "tous les boulangers de Rouen acceptent de livrer aux dieppois pour le 31 mars 1544 «63 barils de pain biscuit, moyennant le prix de 14 livres 10 sols par cent ''

C'est Ango qui effectue les avances du début à la fin. Des sommes énormes sont investies La guerre va durer plus de 10 ans. Les Anglais résistent et défont les Français. François Ier est Ruiné ( Les Caisses de la France sont vides)., puis le roi meurt le 31 mars 1547 à Rambouillet.

     On oublie la dette

Le roi de France Henri II ( fils de François Ier) , époux de Catherine de Médicis, oublie totalement les créances dont il ne se sent pas concerné. Assailli par les problèmes religieux, il ne remboursera jamais les dettes . JEAN ANGO attaqué de toutes pièces par ses ex-associés, va de procès en procès. Il en appelle même à sa protectrice Marguerite de Navarre ( sœur de François Ier). Finalement il sera emprisonné à Dieppe durant 2 ans.

Jean Ango est ruiné , Ruiné d'avoir servi son pays. JEAN ANGO meurt en 1551. Il a 71 ans, AMER, Déchu, ruiné après avoir été le Maître des MERS, le MARIN le plus PUISSANT de FRANCE. Dieppe vient de perdre son héros, son PRINCE DES MERS.

JEAN ANGO repose dans la Chapelle ANGO de l'église Saint Jacques de Dieppe.

Eglise Saint Jacques Dieppe (Eglise Saint-Jacques, Dieppe)

Sources : Olivier et Patrick Poivre d'Arvor : Pirates et corsaires

Jean Mabire : Grands marins normands

Jean Mabire : Histoire de la Normandie

Michel de Decker : Mille ans en Normandie

Michel Lecureur : Corsaires et pirates de Normandie Itinéraires de Normandie N°7

Historia N°40 les révolutions de la Renaissance

Historia N°743 l’Amérique des origines bien françaises

La marche de l'Histoire N°9 Revue «  Le pucheux » N°99

Gonzague Saint Bris: François 1er et la renaissance

3 grands articles compléteront l'histoire de JEAN ANGO

JEAN FLEURY et le trésor de l'empereur MOCTEZUMA

JEAN de VERRAZANE ( le découvreur de la baie de New York)

Les frères PARMENTIER marins et poètes

 

Auteur: Séléna        Photos, technique: Gilles Laffite

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Ce site utilise des cookies.En naviguant sur geneahistoire-normandie.fr vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies.