Angélique jardin

Visitez les jardins d'Angélique......Normandie, Seine-Maritime !

Jardin magnifique, entre vallée de Seine, pays de Bray, et Vexin .......            

Jardin Angélique

L'homme crée son jardin avec son intelligence et son art. Gloria et Yves Le Bellegard ont crées leurs jardins avec tous leurs talents artistiques et leurs connaissances botaniques acquises au fil des années. Ce sont des jardins de passion, de rêves et d'hommage en souvenir de leur fille Angélique hélas, trop tôt disparue. Ces jardins sont vraiment le fruit d'une histoire et quelle histoire !

          -----

Depuis toujours, Yves Le Bellegard rêvait d'une maison près d'une rivière. les premières visites de maison étaient plutôt négatives. Finalement ce sont leurs 2 enfants Angélique et Claire qui sont tombées sous le charme d'une grande maison " la maison de la belle au bois dormant ". C'était vraiment le coup de foudre surtout pour Angélique qui, ne se voyait pas vivre ailleurs qu'à cet endroit. En réalité, cette grande maison est un manoir normand du XVII ème siècle construit en briques St Jean, avec une aile récente,( un rajout en briques mécaniques) et près de hectare de terrain enfouie sous les broussailles. Pour concrétiser les rêves de leurs enfants Gloria et Yves Le Bellegard achètent cette propriété située à Montmain, en Seine-Maritime, près de Rouen.( même si la rivière était absente). Il faudra plus de 3 ans de travaux pour remettre en état cette grande maison ( qui était bien délabrée au moment de l'achat). Un an après le début des travaux, Angélique tombait malade at 3 ans plus tard c'était la catastrophe. Angélique avait 20ans. Il faut cependant continuer à vivre et surtout trouver une raison... Ce sera la création d'un jardin à tendance romantique ( comme toutes les jeunes filles de son âge, Angélique était romantique) " En fait ce jardin, nous ne l'avons pas crée pour le public, mais d'abord pour nous, en souvenir de notre fille "disait Gloria. Donc un an après la disparition d'Angélique, l'aventure va commencer..."

          -----

Plusieurs mois de défrichage furent d'abord nécessaires à la débroussailleuse, à la tondeuse pour finir à la faux et au désherbant. Ils vont d'abord  planter des coupe-vents pour domestiquer le vent. Le premier jardin  s'étale devant la demeure. Pour agrandir la perspective Gloria trace de longs massifs étroits . Les allées engazonnées  seront crées au fur et à mesure du temps.On y plante une centaines d'arbustes, un mélange de vivaces ( Delphiniumn, campanules,euphorbes, géraniums, hostas .... Les graminées qui donnent beaucoup de légéreté et d'élégance dans les parterres ne seront pas oubliées. Gloria a un penchant particulier pour les superbes pivoines odorantes . Le jardin va en compter près de 200 qui vont s'épanouir avec bonheur. Yves Le Bellegard est un amoureux de roses, surtout les variétés anciennes.Les rosiers lianes vont envahir les vieux pommiers comme neige d'avril, Adélaïde d'Orléans....... Le spectacle est superbe.... Ancienne élève des beaux arts en Espagne, Gloria Le Bellegard composera ses massifs en sculptant les volumes , en associant les couleurs dans tous les dégradés et camaïeux.Le choix des fleurs aux couleurs peu agressives apportent une tranquillité intérieure. Chaque année, Gloria n'hésite pas à déplacer les plantes si nécessaires.

          -----

En 1996, un autre  jardin est crée dans l'autre partie  de la propriété. ce nouvel espace est structuré, organisé à la française. Les allées engazonnées sont tracées avec un grand nombre de  pieds de buis. Encadré de murs avec au centre un hêtre pourpre (âgé de 200 ans environ) ,une fontaine monumentale, des sculptures "notamment celle de l" Enfant ange", cet espace se présente comme un jardin blancs Les fleurs  sont exclusivement de cette couleur : rosiers (Mme Hardy...), de nombreuses variétés d'astrances , delphinium...Des arbustes aux feuillages gris argentés accompagnent l'ensemble .Il s'en dégage pureté et simplicité.

          -----

En 1999,  dans le premier jardin, après des travaux assez importants, une rivière artificielle envahit le terrain.( sur 100 m environ) C'est un ravissement. On peut entendre le bruissement de petites cascades... Fougères, hostas, primevères et plantes de terrain frais y  poussent le long des berges humides. C'est ravissant. Ce jardin se découvre peu à peu . Tout au long de la promenade un banc peut nous accueillir   pour le repos ou la méditation ou alors c'est une gloriette qui nous permet de mieux observer fleurs et arbustes ou bien tout simplement on  se laisse bercer par les mouvements feutrés de plantes environnantes. Ce jardin a toujours beaucoup d'intérêt quelque soit les saisons, mais c'est surtout en juin qu'il est le plus délicieusement fleuri et parfumé.

           -----

Gloria Le Bellegard disait " si je peux faire rêver deux heures j'ai réussi" Soyez heureuse Madame, Bravo, vous avez réussi. Vous avez transformé, vous et votre mari ce petit bout de Normandie.

                                             en " Rêve de Paradis

Ce magnifique jardin se situe à Montmain, à quelques kms à l'est de Rouen, entre vallée de Seine, pays de Bray et Vexin.

Il est ouvert à la visite de 10h à 19h du 1er mai au 15 octobre. Tous les  jours sauf le mardi.

Vous pouvez voir la liste des jardis Normands, une sélection du site évolutive dans le temps

 Article:  Séléna

Sources: jardins de Normandie  (Flammarion)

La Normandie des jardins ( E.Ouest-France)

pays de Normandie N°20

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Ce site utilise des cookies.En naviguant sur geneahistoire-normandie.fr vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies.