Tropicale, jardins suspendus du Havre

Les"Jardins Suspendus"du Havre.Fort de Saint Adresse

Depuis le XVII ième siècle, marins, botanistes et explorateurs ont rapporté des plantes du monde entier afin de les cultiver en France. Après les avoir répertoriées, on peut admirer ces végétaux dans un lieu unique offrant aux visiteurs un univers de découverte végétale .Ce site exceptionnel surplombe la baie de Seine et offre des points de vue admirables sur la mer, le port et la ville du HAVRE,plus exactement à l'endroit de l'ancien "fort de Sainte Adresse".

Ensemble nous vous proposons la visite de ces jardins.Nous commencerons par évoquer brièvement la ville du Havre et l'histoire du "Fort de St Adresse"

La ville du Havre

Véritable porte océane, importante ville située en Seine-Maritime sur la rive droite de la Seine. D'après le petit robert de 2014, la ville a 175.497 habitants.Port de voyageurs, mais aussi de commerces, Le Havre est le 2ème port français pour le volume de marchandises.Fondé en 1517 par François Ier ( pour remplacer Honfleur envasé), ce nouveau port est baptisé au départ Havre de Grâce mais bientôt il est transformé en port de guerre par Vauban..

Le fort de Sainte Adresse

Malgré son nom, ce fort se situe au Havre. Il domine la rue du Fort dans le quartier de Sanvic.Ce fort fut construit face à la rade, sur le principe des forts Vauban, dans un but de défense. Il était chargé de repousser l'ennemi venant de la mer.Il fut édifié entre 1852/1854, entièrement en briques et de forme carrée avec un bastion à chaque angle.Dès juillet 1855, 400  prisonniers russes, capturés en Crimée y sont détenus. Il semble certain qu'ils participèrent aussi à la construction.Les travaux s'achevèrent en 1858.

Les fonctions du fort de Saint Adresse

Cette base militaire a occupé diverses fonctions , accueillant différents bataillons d'artilleurs à pied jusqu'à la première guerre mondiale, puis un peloton de gendarmerie suivi d'un autre peloton de garde-républicaine.En 1940, les allemands vont ajouter quelques constructions : blockhaus, dont 3 casemates pour canons antiaériens ainsi que 4 abris....Après la libération, en septembre 1944 des soldats du 5/7th Highlanders , avec le concours d'une section de résistants havrais, des soldats américains y séjournèrent un moment....En 1958, on y retrouve un peloton de gendarmerie mobile et en 1963 un escadron du 74ème régiment d'infanterie.En 1965, le fort est déclassé puis abandonné par l'armée et définitivement désaffecté en 1979.

La ville du Havre devient propriétaire du fort

En 2000, la ville du Havre achète le fort au ministère de la guerre.L'idée d'un espace dédié au monde végétal fait son chemin..... On décide de créer finalement des jardins consacrés aux plantes des 4 continents en hommage aux botanistes explorateurs comme : Jehan de Bethencourt ( parti du Havre aux Canaries en 1402) et Lesueur parti vers les terres Australes et beaucoup d'autres …...Après 2 ans de travaux, les jardins suspendus deviennent une réalité.

Les "Jardins suspendus" s'ouvrent au public

C'est en 2008, après une importante réhabilitation du fort que les  "jardins suspendus" s'ouvrent au public, offrant un lieu de promenade unique, s'étendant sur 17 hectares.Tout au long de l'année les jardins thématiques invitent les promeneurs et les botanistes passionnés.Les jardins se présentent sur 2 niveaux :Dès l'entrée du Fort qui a gardé sa grande porte d'origine et ses douves, on arrive au premier niveau sur une vaste place aménagée de serres.L'évocation du voyage des plantes , au travers des océans constitue le fil conducteur du jardin. Souvent on ignore tout ce que nous apporté la terre des pays lointains.Au cours de la visite , on pourra remarquer le caféier, le cacaoyer, l'avocatier dont le fruit donne l'avocat....Que seraient l'ordinaire de notre table sans le choix de fruits et légumes venus de contrées lointaines... C'est vraiment une visite riche d'enseignements.....

Les serres

Dans la serre du sud, on peut remarquer de nombreuses variétés de plantes carnivores, plus loin on découvre les collections très intéressantes de bégonias, d'orchidées, de broméliacées ( famille de l'ananas) …..... La serre située plus au nord offre des scènes paysagères telles que la forêt tropicale et les déserts.... Dans cette même serre cohabitent plantes des îles Canaries, d'Afrique de Sud , désert Nord Américain....Une autre serre, inaccessible au grand public est réservée aux jardiniers horticulteurs de la ville. On y produit des plantes qui ornent les massifs de la ville...Longeant les serres, des parterres de plantes odorantes nous accueillent, des arbustes le plus souvent inconnus les structurent. On peut y trouver de nombreuses variétés de philadelphus, (seringats), syringas (lilas), viburnums....

Le jardin d'essais

Derrière les serres de collection, une terrasse accueille 24 carrés qui composent le jardin d'essais. On y teste de nouvelles compositions de fleurs. Ce qui permet, éventuellement d'y trouver quelques idées pour fleurir son jardin...

La roseraie particulière

Un peu plus éloigné, un jardin dédié à la reine des fleurs "La rose", regroupant des centaines de variétés descendant du célèbre rosier "LA FRANCE" nous accueille.En réalité il s'agit d'environ 2000 rosiers retraçant l'évolution du savoir-faire des rosiéristes les plus connus....Consignes ÉCONOMIE d'énergie.Les eaux pluviales sont récupérées pour les arrosages, le chauffage des serres se fait par géothermie et la production d'électricité est fournie au moyen de panneaux solaires. Tout est naturel. On peut même voir des petites niches en bois pour abriter les coccinelles...En suivant des chemins en belvédère, la visite continue...Aux quatre angles de la  forteresse, quatre jardins à thème prenant appui dans les anciens bastions, dirigés vers les quatre points cardinaux nous invitent au rêve et à la découverte.

Jardin du sud-ouest

La vue sur la mer est un enchantement. Ce jardin rend hommage aux explorateurs du XXe et XXIe siècles qui continuent à parcourir le monde.A cet endroit, on peut y trouver de nombreuses variétés d'acacias, de jasmins et de fusains ...Ce site est régulièrement alimenté par de nouvelles plantes....Le chemin qui suit en hauteur la ligne de fortification conduit au jardin du Nord-Ouest

Jardin du nord-ouest

Ce jardin privilégie les espèces d'Amérique du Nord.On peut y admirer arbres et arbustes adaptés aux grands espaces tels des chênes, des frênes mais aussi des cornouillers, des sumacs , magnolias....En continuant le chemin, nous arrivons vers le bastion Nord-est.

Jardin du Nord-Est

Ce jardin est surtout un jardin Asiatique d'Asie Orientale qui comporte une succession de rhododendrons, d'érables japonais, de bambous, de glycines chinoises et japonaises...En continuant la promenade sur ce chemin aérien, on arrive au dernier jardin, situé à l'est.

Jardin de  Sud-Est ( Jardin Austral)

On atteint le jardin austral. Le sol est beaucoup plus aride. On y voit surtout les eucalyptus au milieu des mousses et véroniques arbustives ainsi que des superbes cordylines et des fougères venues de Nouvelle-Zélande. Là aussi on peut flâner dans un univers végétal inconnu...Ces paysages sont inspirés par les espaces Australiens.
 Salon de thé: Au terme de cette visite, vous pourrez apprécier des thés originaux.......

"C'est un extrordinaire Jardin de découvertes, Unique en Normandie !"


Ces jardins sont ouverts toute l'année à partir de 10 h.30 sauf le 25 décembre et le 1er janvier
ENTRÉE GRATUITE Tout au long de l'année , des animations animent ces jardins.....


  sources :Visite,Patrimoine normand N°69

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Ce site utilise des cookies.En naviguant sur geneahistoire-normandie.fr vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies.