La fosse Arthour,

Légende du Roi Arthur en Normandie

Au cœur du bocage Bas-Normand (Nomandie) à une dizaine de kilomètres de Domfront, aux confins de l'Orne et de la Manche surgit un site mystérieux et secret sur lequel flotte un parfum de légende «  Le site de la fosse Arthour »

Cet endroit superbe et très rocheux se situe sur la commune de St Georges de Rouelley (Manche), à quelques kilomètres du bourg , mais plus exactement en forêt, dans le lit torrentueux de la Sonce ( petit affluent de l'Egrenne), au pied d'une ligne de contreforts de grès armoricains. Après avoir dévalé les blocs de pierre, le cours d'eau tumultueux et rapide creuse dans sa chute une cavité extrêmement profonde dont on n'a jamais pu réellement mesurer la profondeur « le gouffre de la fosse Arthour »

La fosse Arthour et sa légende

La fosse Arthour intrigue l'homme depuis des siècles . De nombreuses légendes lui sont attribuées. L'une d'entre elles raconte  que le célèbre Roi ARTHUR , souverain du Pays de Galles vint finir ses jours en ce lieu :

( Le Roi ARTHUR et son épouse le Reine GUENIEVRE s'étaient établis en ces lieux sauvages. Le génie du ruisseau qui traverse l'endroit l'avait séparé de la Reine en enjoignant à celle-ci de se tenir sur l'autre rive : ARTHUR n'avait le droit de rejoindre son épouse qu'après le coucher du soleil. Un jour, il contrevint à cet interdit et voulut traverser le gué avant le soir, mais il fut précipité dans un gouffre et la Reine se suicida aussitôt par désespoir. Toutefois, ni l'un, ni l'autre ne seront tout à fait morts. Ils gisent en état de dormition dans des cavernes inaccessibles que l'on appelle la chambre du Roi et la chambre de la Reine )

Le Roi ARTHUR aurai-il vraiment fini ses jours ici ?

Qui est le Roi Arthur ?

C'est un personnage situé aux frontières du réel et de l'imaginaire.

Le Roi Arthur n'est autre qu'un Seigneur Breton, Grand Guerrier et héros de la résistance des peuples Celtes ( Iles Britanniques, Bretagne Armoricaine) face aux envahisseurs Saxons. ( Ne pas oublier qu'à cette époque le terme Bretagne désignait la Grande moitié sud de l'actuelle Grande Bretagne, quand à notre province homonyme, elle est appelée Armorique ou petite Bretagne.

On prétend que ARTHUR est d'origine Galloise. L'emplacement exact de sa cour est connue sous le nom de CAMELOT. Les sources historiques sont essentiellement des poèmes et des contes en langue galloise. L'existence du Roi ARTHUR est fixée à la fin du Vème siècle, début du VI ème siècle.

De nombreux historiens évoquent Le Roi Arthur,

Le premier auteur à évoquer ce roi est l'historien NENNIUS en 826 dans son " Histoire des bretons "

En 1136, GEOFFROI de MONMOUTH, auteur, évêque et historien Anglo-Normand au service du Roi HENRI Ier d’Angleterre va dans «  une histoire des Rois de Grande Bretagne » remémorer le Grand Guerrier et créer ainsi un personnage qui, pour les Bretons va être l'équivalent de Charlemagne pour les Français.( Un personnage Royal mythique au passé prestigieux.)

" Pour bien comprendre l'origine des légendes Arthuriennes dans le passé de l'Ancienne Bretagne, depuis le début du millénaire, les rois s'inventaient une généalogie et commandaient des ouvrages justifiant leur règne et fortifiant leur image en face des souverains étrangers " d'après Georges Bertin

Quelques années plus tard ( vers 1170), un clerc Normand, ROBERT WACE, poête, Historien va contribuer encore davantage à la diffusion du mythe Arthurien. Chargé par le Roi HENRI II de PLANTAGENÊT de rédiger une histoire d’Angleterre en vieux français ( langue pratiquée à la cour), ROBERT WACE va dédié son œuvre à ALIENOR d’Aquitaine ( épouse du ROI) Nous connaissons son récit sous le nom de «  Roman de Brut » ( un roman qui flattait les ambitions et les rêves de prestige de la cour d'Angleterre) . Pour la première fois la «  Table ronde est mentionnée et représentée comme lieu idéal, conçu pour réunir l'élite des chevaliers.

On peut donc constater que la légende du Roi ARTHUR et de ses chevaliers s'est finalement constituée et développée durant des siècles...... Dès lors , le cycle Breton de la légende Arthurienne va inspirer un grand nombre d'écrivains, poètes et historiens. Le plus marquant et le plus grand des écrivains du Moyen-âge est sans nul doute Chrétien de Troyes

Qui est Chrétien de Troyes ?

Originaire de Troyes, il naît aux environs de 1130. Son nom composé d'un prénom est d'une origine géographique peut faire penser à un pseudonyme.Quand à son prénom Chrétien, il était très courant à l'époque pour les juifs convertis. Chrétien de Troyes est un clerc très cultivé, bénéficiant de 1152 à 1181,du mécénat du comte HENRI Ier de CHAMPAGNE et de son épouse MARIE de CHAMPAGNE ( première fille d'ALIENOR d'AQUITAINE lors de son premier mariage avec le roi de France LOUIS VII) ; Considéré comme le FONDATEUR de la littérature ARTHURIENNE, il est à l'origine de la forêt de BROCELIANDE ( forêt mythique, imaginaire) qui n'est autre que le grand massif forestier LA FORÊT de PAIMPONT......

Chrétien de Troyes en Normandie

Chrétien de Troyes arrive à Domfront , accompagnant Marie de Champagne et son époux, dans le sillage du Roi d'Angleterre HENRI II de PLANTAGENËT et ALIENOR d’Aquitaine. En ce jour de 1161, c'est jour de fête . On baptise la dernière née du couple royal dans la chapelle du donjon ducal de Domfront ( la petite Alienor 5 ème enfant à qui la Reine Alienor donna son propre prénom.) Durant son long séjour, Chrétien de Troyes écrira une partie de son œuvre notamment «  le chevalier de la charrette » qui relate comment le chevalier Lancelot va libérer la reine GUEVIEVRE …..

Version la plus répandue de la légende Arthurienne

« Peu après le départ des Romains en Grande Bretagne, les Celtes s'organisent en plusieurs petits royaumes et se querellent souvent. Un de ces états est dirigé par le roi UTHER PENDRAGON ( Roi des Logres) Sous l'influence de son conseiller, le druide MERLIN, le roi de Logres, très amoureux parvient à avoir une aventure avec la femme du duc de Cornouilles IGRAINE. De cette rencontre va naître ARTHUR qui, finalement sera élevé par MERLIN, considéré comme un père spirituel. ARTHUR est encore adolescent quand il parvient à dégager d'un rocher l'épée magique «  Excalibur ». Sur la pierre qui obstruait cette épée est écrit : «  Celui qui retirera l'épée de cette pierre et de cette enclume sera roi de toute l'Angleterre » C'est ainsi que ARTHUR devint ROI. Sa mission première : repousser l'envahisseur saxon. Il va également épouser GUENIEVRE , la dame blanche ou fée blanche, Reine d'Irlande et fille de Leodagan, roi de Carmélide. Avec son épouse, ARTHUR règne désormais dans la brillante cité de « KAAMELOTT » ou CAMELOT » et réunit le plus souvent possible autour d'une immense table ronde ( cadeau reçu lors de son mariage) de pieux chevaliers : GAUVAIN, KEU, PERCEVAL ? LANCELOT, TRISTAN........sont les plus célèbres. …. mais il y en a beaucoup d'autres...... Autour de cette table, une place vide est réservée à celui qui ramènera le ST GRAAL ( vase identifié au calice qui servit Jésus Christ lors de la dernière Cène, avant d'être utilisé par Joseph d'Arimathie pour recueillir le sang des blessures du Sauveur lors de la crucification). Mais le Roi ARTHUR a de nombreux ennemis dont LOTH de LOTHIAN. Ce dernier envoi sa femme MORGANE comme ambassadrice q, qui n'hésite pas à conquérir le cœur du Roi ARTHUR par des moyens magiques. Un enfant, MORDRED est conçu ( MERLIN prédit alors que MORDRED amènera la ruine du Royaume). Entretemps Le chevalier Méléagant ( fils du roi de GORRE enlève GUENIEVRE ( femme d’Arthur) Le chevalier GAUVAIN se lance à sa poursuite et rencontre un chevalier inconnu LANCELOT. Après maintes aventures et quantité d'épreuves, LANCELOT retrouve et vainc MELEAGANT. En récompense, LANCELOT reçoit de la Reine GUENIEVRE une nuit d'étreintes. Poussé par MORDRED ( fondamentalement mauvais et qui ne rêve que de prendre le pouvoir à son père), le Roi ARTHUR accuse le couple d'adultère et de trahison. LANCELOT s'enfuit alors sur le continent avec sa bien-aimée et de nombreux chevaliers. Le roi Arthur les poursuit et d’éclanche ainsi la guerre finale qui va précipitée la chute du monde arthurien. MORDRED va périr de la main d'ARTHUR lors de la bataille des plaines de Salesbières ( Salisbury). Mortellement blessé, Le roi ARTHUR est conduit sur une barque magique jusque dans l'île magique d'AVALON où les anciens celtes situaient le séjour des morts. Mais ARTHUR est soigné par ARGANE ( la Reine des Fées . On dit alors qu’Arthur n'est pas mort mais en dormition. Un jour il reviendra et reformera l'empire BRETON.......... » Ce n'est qu'une des nombreuses versions............. Mais tout n'est pas si simple.......…

La Normandie, berceau d'inspiration de la légende arthurienne

Selon certains historiens, médiévistes dont l'universitaire Caennais Jean Charles PAYEN, auteur de « Le roman de la Table ronde », la légende arthurienne auraient comme berceau d'inspiration la région de Saint Georges du Rouelley, dans cette Normandie Domfrontaise , aux marches du département de la Manche. Jean Charles Payen aimait à dire : La route du Graal passe en Normandie » Il semble donc qu'on ait retrouvé la trace du légendaire Roi ARTHUR ainsi que les héros des romans de la TABLE RONDE dans le PASSAIS.

Qu'appelle t-on PASSAIS ?

Aux confins de la Bretagne, de la Normandie et du Maine, Le PASSAIS ( pays de passage et ancienne partie intégrante de la grande forêt de MONTMAIN ( ou BROCELIANDE), à l'extrémité orientale du Massif Armoricain où se trouvent entrelacées les traces des héros arthuriens.......Cette région est appelée aujourd'hui le Domfrontais. Ce serait un employé de Banque à la retraite de la Ferté-macé René BANSARD, passionné d'histoire régionale et féru de légendes qui , en parcourant opiniâtrement son pays dans les années 1960 , a accumulé des découvertes surprenantes :

Il a pu ainsi établir un ensemble de concordances entre une dizaine de sites de la région et ceux cités dans les romans de la table ronde. Nous en citerons quelques uns : La Forêt de la «  Lande Pourrie » où se situe la Fosse ARTHOUR n'était finalement, au moyen âge qu'un prolongement de la forêt de Paimpont ou BROCELIANDE Comme nous l'avons déjà souligné, il est admis que CHRETIEN de TROYES a bien séjourné à DOMFRONT au XII ème siècle.

Le poète médiéval a donc pu trouver l'inspiration dans le pays du PASSAIS . D'autre part, il semble acquis, selon les dernières recherches que le royaume de GORRE où la Reine GUENIEVRE, enlevée par MELEAGANT , fut retenue n'est autre que GORRON en MAYENNE, près de DOMFRONT .

Il est à souligné que FRAIMBAULT de LASSAY et LANCELOT du LAC possèdent la même signification ( Lance des Francs) Quand à leurs attributs symboliques, la ressemblance entre eux est frappante .

Ce sont :

Le trèfle, qui symbolise l'eau mais aussi la trinité ( Lancelot deviendra le valet de Trèfle dans nos cartes à jouer)

La prêtrise, l'épée concrétisant l'état de chevaliers.

Ces attributs se retrouvent sur une dalle funéraire ( réemployée dans l'angle d'un mur de l'église actuelle Saint Fraimbault de Lassay ( Mayenne).

Nous ne manquerons pas d'évoquer la FONTAINE DE BARENTON (Manche) décrite minutieusement par Chrétien de TROYES dans son ouvrage «  YVAIN, LE CHEVALIER au LION. Cette description précise des lieux permet d'envisager l'endroit exact de cette fontaine. C'est à dire à 2 kilomètres des sources de La Sélune,.Derrière la Chapelle Marie-Madeleine sourd la fontaine de l'air s'ouvre . En versant de l'au sur le perron de la fontaine, on peut y déclencher l'orage....

Mais un autre site présente des similitudes frappantes avec la fontaine merveilleuse d'YVAIN au lieu dit L'Air s'ouvre ( HERSOUVRE) sur la commune de Saint Marc d'Egrenne. On peut y remarquer une chapelle construite en 1883 à l'emplacement d'une précédente chapelle pré-romane , dont le chevet surplombe également une FONTAINE GUERISSEUSE de MAGDELEINE.

CURIEUX..... ETONNANT …... SURPRENANT........

Selon les dernières recherches effectuées par des érudits locaux, et des médiévistes de renom, de nombreuses hypothèses sont émises, mais il reste encore beaucoup de mystères à élucider.......

Il y a donc largement de quoi peupler de rêves merveilleux chacun d'entre nous.

En ce début du 21 ème siècle, la légende n'est pas près d’être oubliée

L'histoire du roi ARTHUR est repris à la Télévision, au cinéma et en Comédie Musicale

 

Sources : Jean Charles Payen la légende arthurienne et la Normandie

                Georges Berlin , Guide des chevaliers de la table ronde

                Jean François Miniac, les Mystères de la Manche

                Historia Sep 2006 N°717 Pays de Normandie N°1 Balades Normandes

                Pays de Normandie N°7 Encyclopédie hachette Édition 2008

Technique web: Gilles Laffite, Séléna

Photos:Séléna geneahistoire-normandie.fr

 

 

 

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Ce site utilise des cookies.En naviguant sur geneahistoire-normandie.fr vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies.