Château de Falaise
le château de Falaise, Calvados, Normandie
Le château de Dieppe
Château de Dieppe, Normandie
Guillaume le Conquérant
Guillaume le Conquérant, Falaise, Calvados
Château Robert le Diable
Château Robert le Diable, Moulineaux, 76, Normandie
Le Mont Saint Michel
Mont Saint Michel, Normandie
Jardin à la française
Château de Vendeuvre, jardin à la française
Milord, Haras du Pin
Un Milord, Musée Haras du Pin, Orne, Normandie

Château Fort de Pirou, Manche, Normandie

La légende des oies de Pirou

Il existe, près de la mer, entre Coutances et Lessay, isolé dans la campagne, un château nommé PIROU, dont l'origine se perd dans la nuit des temps. Une très vieille légende s'y rattache. Qui peut se targuer de savoir quand est née cette légende;?....

Plusieurs versions pour cette légende Normande (Manche)

La version écrite la plus ancienne remonte en 1699, sous la plume d'un auteur du siècle de Louis XIV, DOM BONAVENTURE D'ARGONNE ( l'auteur est né vers 1634 à Paris, avocat et homme de lettres français qui, las de la vie du siècle se fait religieux CHARTREUX à Gaillon (Eure). Son nom devient alors Noël d'Argonne, mais il est surtout connu sous le nom de Vigneul-Marville. Ce "Chartreux "gardera le goût de la littérature et écrira des livres notamment " mélanges d'histoire et de littérature " ( articles remplis d'anecdotes curieuses). Il meurt à Gaillon le 28/01/1704.
On retrouve cette légende racontée par J.Couppey dans l'annuaire du département de la Manche de 1835. L'abbé Lelegard a donné aussi sa version.....

l'intèrieur du domaine du château Fort de Pirou(A l'intérieur du domaine)


La légende des oies du Château de Pirou

Comme dans toutes les histoires fantastiques, la légende des oies de Pirou mêle des éléments que l'imagination travaille comme les rêves , pour donner un minimum de logique.
Que signifie le nom Pirou ?
Pirou est très proche du nom "pirot"signifiant l'oie mâle. En normand une oie s'appelle "pirotte ou pirette" selon la région du Cotentin.
Quand les envahisseurs normands sous la conduite de Rollon faisaient la conquête de la Neustrie, un château résistait de toutes ses forces : le château de Pirou. Les Normands désespéraient de s'en emparer. Ils entreprirent donc un blocus dans le but d'affamer le seigneur et sa famille. Le siège fut interminable. Puis un jour, c'est le silence complet, plus de bruit à l'intérieur du château. Il semblait vide de ses occupants. Méfiants, les Normands laissèrent passer un jour entier et le lendemain, ils pénétrèrent dans le château. Surprise totale ! Ils ne trouvèrent qu'un vieillard grabataire qui leur expliqua les faits : le Seigneur et sa famille s'étaient métamorphosés en volatiles pour échapper aux assaillants. Après réflexion, les Normands se rappelèrent qu'effectivement plusieurs volées d'oies s'étaient envolées au-dessus des remparts vers les marécages voisins …..
Dans les vieilles traditions populaires normandes, la forme humaine ne peut-être reprise qu'après lecture à rebours d'une formule magique.
Les oies revinrent pour retrouver leur grimoire, mais hélas les Normands avaient déjà brûlé "la formule"
ON DIT QUE
"Désespérées, les oies reviennent chaque printemps dans l'espoir de récupérer leur livre de magie et repartent chaque automne sans avoir repris forme humaine"
         Tel est le récit, que de génération en génération, on répétait dans le manoir féodal de Pirou. C'est sans doute une autre façon ( disons plus fantastique et merveilleuse) d'expliquer les migrations d'oies sauvages dans le pays.
( L'usage de ces migrateurs s'est observé longtemps. Les oies sauvages s'abattaient dans les cours et les fossés du château pour y faire leurs petits. Les habitants prenaient soin de préparer à ses hôtes des nids douillets avec paille..Quand les petits étaient assez forts pour voler, toute la colonie disparaissait en une seule nuit).


           Nous reparlerons de l'intéressante  histoire du château de Pirou dans un prochain article.
          
               Sources : les guides Normandie
                            Itinéraire de Normandie ( article écrit par Jean Margueritte)

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Ce site utilise des cookies.En naviguant sur geneahistoire-normandie.fr vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies.