Château de Falaise
le château de Falaise, Calvados, Normandie
Le château de Dieppe
Château de Dieppe, Normandie
Guillaume le Conquérant
Guillaume le Conquérant, Falaise, Calvados
Château Robert le Diable
Château Robert le Diable, Moulineaux, 76, Normandie
Le Mont Saint Michel
Mont Saint Michel, Normandie
Jardin à la française
Château de Vendeuvre, jardin à la française
Milord, Haras du Pin
Un Milord, Musée Haras du Pin, Orne, Normandie

L'île de Tatihou,Trésor du Cotentin

Aborder l'île de tatihou, ce petit bout de terre situé au large sur la côte est du Cotentin (Manche,Normandie), c'est se transporter plusieurs siècles en arrière.L'île de tatihou, c'est l'île de la mémoire, mémoire historique et militaire, c'est l'île du refuge pour les oiseaux et une évasion certaine pour tout promeneur qu'il soit enfant ou adulte.Perle de granit chargée d'histoire, cette île de 28 ha, se blottit dans la rade de Saint-Vaast-la-Hougue. A peine 2 km la sépare du continent. Témoin d'une histoire mouvementée , l'île de Tatihou (Normande) attend ses visiteurs.....

Ensemble remontons le temps.......

Les premiers occupants de l'île de Tatihou

Dès la préhistoire, l'île fut occupée sans interruption. Des outils en silex découverts et datés d'il y a 20.000 ans en témoignent et des traces de l'âge de bronze y ont été mise à jour.Il est certain que dès le 11 ème siècle, les Vikings se sont établis dans l'île et lui ont donné son nom : TATIHOU ( TAT nom propre scandinave et HOU désignant une terre entourée d'eau)Plus tard des soldats d'outre-Manche y viendront.( Tatihou et ses abords étant un lieu privilégié et protéger pour envisager un débarquement sur le continent )dès 1295 ,Le roi d'Angleterre déboulait sur les rochers de Tatihou pour ravager le Cotentin, de nombreux raids s'ensuivirent.La guerre de cent ans commence le 12 juillet 1346, des milliers de bateaux anglais s'abattent sur TATIHOU et sur Saint Vaast. Edouard III roi d'Angleterre débarque dans le Cotentin. La guerre de 100 ans a commencé.La marine française ne peut guère résister aux déferlantes anglaises et à terre les défenses sont dérisoires.Une première tour dotée d'artillerie est donc érigée sur TATIHOU.TATIHOU va devenir un marchepied guerrier qui ouvre ou ferme la porte du continent.En 1688 VAUBAN visite Saint Vaast la Hougue et TATIHOU et ordonne d'y ériger trois redoutes ( ou fortifications) protégées par des murs de terre. Une batterie est installée sur l'Ilet ( tout près de l'île)C'est hélas insuffisant. Il faudra faire beaucoup plus.En 1692, l'île de TATIHOU entre dans l'histoire.Le 3 juin 1692, l'île de TATIHOU entre dans l'histoire avec la déroute de la flotte française lors de la bataille de "LA HOUGUE".

Bataille de la Hougue

Louis XIV voulant aider Jacques II ( chassé par son gendre Guillaume d'orange) à reconquérir le royaume d'Angleterre, avait décidé d'effectuer un débarquement sur les côtes anglaises.Les préparatifs sont lents, beaucoup trop lents.Alertés Anglais et Hollandais font voile pour écraser le débarquement. En entrant dans la Manche le 30 mai 1692, l'armée navale française de l'Amiral TOURVILLE est prise à partie par une flotte Anglo-Hollandaise très supérieure en nombre .Après un combat inégal ( car l'Amiral français aligne seulement 44 vaisseaux et 400 chaloupes contre une centaines de navires), une grande partie de la flotte française parvient à se replier( plus de 22 vaisseaux) . Pendant ce temps Tourville lui-même cherche refuge avec 11 vaisseaux près de l'île TATIHOU .Poursuivi par l'amiral Russel. La flotte est détruite par les brûlots anglais qui coulent et incendient les bateaux. Le combat est mémorable.Les explorations de plongeurs permettront à la fin du XIXème siècle de remonter de nombreux éléments qui seront plus tard exposés au musée maritime de TATIHOU.

Les tours VAUBAN de Tatihou

Après la cuisante défaite de la bataille de la Hougue, dès septembre 1692, VAUBAN présente au roi les esquisses d'une tour sur l'île de TATIHOU et d'une autre tour sur la presqu'île de la HOUGUE ( qui se situe sur le continent face à l'île)en 1694,Benjamin des Combes ( directeur des fortifications de Normandie et ingénieur militaire du roi, sous les ordres de VAUBAN, commence la construction de ces deux tours.Les 2 tours de dimensions importantes ( environ 20 m de hauteur et 25 m de diamètres extérieurs au sol en ce qui concerne la tour de TATIHOU ) vont être construites assez rapidement.L'une domine l'île de Tatihou et l'autre tour jumelle, un peu plus petite, . se situe sur la presqu'île de la Hougue, sur le continent.Elles sont toutes les deux des tours d'observations et d'artillerie. Le tir croisé de leurs batteries hautes doit protéger la baie et renforcer le système défensif composé de batteries et redoutes côtières.L'ouvrage est conçu comme "autonome". Une citerne et des magasins ( à vivres et principalement à poudre) sont installés au sous-sol. Les niveaux supérieurs sont réservés aux espaces de vie(logements des soldats, officiers et corps de garde) . La terrasse à ciel ouvert est consacré à la défense.Lorsqu'en 1699, VAUBAN visite le site, satisfait, il constate que "la rade de la Hougue est la meilleure de France"Au XIXème siècle, les fortifications sont poursuivies, notamment avec le fort de l'Ilet.En 1708, un an après la mort de VAUBAN, les Anglais organisent une descente côtière avec 60 vaisseaux, mais le tir croisé des tours et des différentes batteries les en empêcherons.....Sentinelles de pierre, les TOURS VAUBAN veillent toujours sur la baie mais leur rôle est dépassé...Pendant la première guerre mondiale le 1er niveau de la tour de TATIHOU est aménagée en prison pour des civils allemands et autrichiens.Au cours de la seconde guerre mondiale, la tour sert de dépôts de minutions.Aujourd'hui les 2 tours se dressent dans un environnement exceptionnel et il n'est pas surprenant que le 7 juillet 2008, les tours VAUBAN soient inscrites sur la liste du patrimoine de l'humanité .

Qui était Vauban ?

« Sébastien, Le Prestre de Vauban est né à St Léger de Fourcheret aujourd'hui St Léger Vauban dans le département de l'Yonne le 1er mai 1633 et décédé à Paris le 30 mars 1707.Maréchal de France et commissaire général des Fortifications (1678). Il fortifia des nombreuses places des frontières françaises et dirigea plusieurs sièges.
Son œuvre militaire est marqué par la recherche constante de l'innovationD'après le petit Larousse 2008Vauban, humaniste et esprit libre.Vauban s'intéresse de très près à la vie quotidienne des gens, ce qu'ils gagnent, ce qu'ils mangent....Il met l'homme au centre de ses préoccupations et constate l'injustice du système fiscal, il dénonce les fermiers généraux. Comme il estime de son devoir de conseiller le monarque, il rédige en 1698 "un projet de dîme royal"où il explique la nécessité d'un impôt fiscal proportionnel sur le revenu, payé par tous et conseille l'abandon des privilèges de la noblesse. Ces idées provoquent bien sûr l'hostilité de la cour.   D'après un article de Jeanne Bavay, Patrimoine Normand N°70

Un "LAZARET" unique en France à TATIHOU durant plus de 100 ans.

En 1720, la peste frappe Marseille. Pour éviter sa propagation, Louis XV décide de créer un "LAZARET" à l'île TATIHOU On y accueillait les marchandises suspectes et les marins étaient soumis à des "fumigations de bruyère, de baies de genièvre et même de vieux cuirs.Après plus d'un siècle d'activité sanitaire Cherbourg et Le Havre prennent la relève définitivement en 1865.Qu'est ce qu'un lazaret ?"Établissement où s'effectue le contrôle sanitaire, l'isolement des malades contagieux, dans un port, une station frontière, un aérodrome"
                      Petit ROBERT

Un laboratoire maritime de pointe s'installe de 1888 à 1925 En 1887, les naturalistes qui travaillent dans la région s'intéressent de près aux bâtiments vacants.En 1888 après 7 ans d'attente le Muséum d'Histoire Naturelle de Paris s'y installe et ouvre un laboratoire maritime de pointe pour y étudier les algues, le plancton.... Ils se sont même penchés sur l'élevage du turbot en captivité.....Ce laboratoire reste en place jusqu'en 1925. Il est transféré à Saint Servan et Dinard.Une école de plein air à Tatihou, puis un centre de rééducation jusqu'en 1948.Sous l'égide de l'hygiène par l'exemple, un aérium voit le jour et les enfants fragiles peuvent profiter de l'air iodé.L'expérience prend fin en 1939.En 1948, l'île TATIHOU va se muer en centre de rééducation. On accueille des enfants "en difficultés"placés par mesure judiciaire. Camille Belliard sera un des pédagogue principal ?La renaissance de l'île TATIHOU.Pendant quelques années, l'île reste en friches ( 28 ha transformés en gruyère par les lapins). Le conservatoire de l'espace littoral va enfin obtenir l'affectation.1990 est une grande étape puisque le Conseil Général de la Manche signe une convention avec le Conservatoire.Tout est restauré.la tour, la caserne, les bâtiments scientifiques.....L'ancien Lazaret abrite le musée maritime et l'ethnologie marine .Des expositions vont se succéder....A l'extérieur du secteur des bâtiments, plusieurs jardins à la végétation généreuse des 4 coins du monde,proposent aux amateurs une promenade agréable.Il ne faut pas oublier l'étonnante réserve ornithologique.Réserve ornithologique L'île de Tatihou abrite une des plus belles colonies de goélands bruns de toute la région auxquels s'ajoutent goéland marin, la mésange bleue, le pipit farlouse, la linotte mélodieuse beaucoup y font leur nid.Plus de 200 espèces de passage ont d'ailleurs été observées sur l'île ( du puffin au chevalier gambette en passant par le héron, le bouvreuil, le faucon pèlerin, le colbert, la barge à queue noire)......TATIHOU est vraiment un des hauts lieux de l'ornithologie en NORMANDIE.

 Le 1er Festival de musique...

6 juin 1992, TATIHOU plus belle que jamais s'ouvre au public.Musiques au large,place à la musique, place aux chants....."C'est le seul endroit de France où il faut se déchausser pour aller au spectacle" Les "Traversées" font parler de TATIHOU sur un autre registre dit Jean François Détrée.En été ça bouge à TATIHOU! Avec le festival de musique ! Le 1er FESTIVAL a vu le jour en 1994 Suivant l'amplitude des marées,il est proposé une formule originale et inattendue, celle de rejoindre TATIHOU à marée descendante et s'offrir un tour du monde musical sur l'île puis revenir au port de St Vaast- La Hougue à marée montante souvent à la lueur des flambeaux.....  EXCEPTIONNEL.Une large place est faite à des groupes de musique de toutes nationalités mais ayant toujours un lien avec la mer, les îles, la pêche, et les rivages du bout du monde....L'année 2014, le festival a eu lieu du 1er au 13 Août. Chaque jour , 1000 à 1200 personnes ont  ainsi traversé  la courte distance ( près de 2 km) entre le continent et l'île.

Comment se rendre à l'île TAHITOU ?


Les visiteurs peuvent emprunter le bateau amphibie.( Bateau à propulsion hydraulique, qui permet à l'engin de mouvoir à la fois les hélices et les roues.) Ainsi, à marée basse , c'est sur 3 roues que le bateau amphibie assure la liaison avec le continent, et à marée haute il devient bateau.Magique !!! Tatihou est unique et incontournable.Que vous y alliez à pied à marée basse ou en bateau amphibie, c'est une visite à ne pas manquer.....

Sources:pays de Normandie N° 44 La Normandie au bord de l'eau
pays de Normandie N°15, N°19
patrimoine normand N°70
Itinéraires de Normandie N°7

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Ce site utilise des cookies.En naviguant sur geneahistoire-normandie.fr vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies.